La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Tous les préposés au bien-être de l’animal portent une attention particulière au vieillissement de nos amis à quatre pattes. Les médecins vétérinaires qui les soignent réalisent que leur espérance de vie augmente. Grâce aux progrès de la médecine vétérinaire, de la nutrition, de l’alimentation, des recherches très pointues en gériatrie, en gérontologie et des suppléments naturels, notre vie et celle de nos animaux de compagnie s’est grandement allongée.

Vieillir, c’est quoi?
La vieillesse n’est pas une maladie, mais une évolution normale de tous les êtres vivants. Elle s’installe progressivement dans le dernier tiers de la vie. Elle est malheureusement irréversible. Tous les systèmes ralentissent et s’affaiblissent, tant les systèmes digestif, urinaire, cardiaque, nerveux, que les systèmes reproducteur et locomoteur. Cela amènera naturellement une diminution marquée des facultés.

À quel âge mon animal sera « un petit vieux »? 
Il y a une grande variation. Malheureusement tous ne sont pas égaux. La race, le poids – obèse ou non – leur mode de vie, la génétique et bien sûr la qualité des soins prodigués tout au long de leur vie par leur propriétaire.

Les chiens : 

  • Petites races de chiens – Yorkshire, Pékinois, Poméranien – verront leurs facultés diminuer vers l’âge de 9 à 10 ans. 
  • Moyennes et grandes races – Berger Allemand, Irish Setter, Labrador - verront leur 3ième âge arriver vers 7 ans. 
  • Races géantes – Terre-Neuve, Danois – l’affaiblissement des forces se fera sentir plus tôt, vers 5 à 6 ans.

Les chats : 
Tous les experts sont unanimes, la vieillesse s’installe progressivement vers l’âge de 8 à 10 ans.

Quels sont les signes du vieillissement? 
L’animal âgé étant un peu plus fragile doit donc être observé de plus près par son propriétaire. Les poils blancs apparaîtront près du museau et sur la tête. Le pelage sera plus terne et présentera des plaques complètement dénudées.

Que puis-je faire pour l’aider? 
Des visites régulières chez le médecin vétérinaire qui, par ses bons soins, (examen, analyses, radiographie, etc.) retardera ou améliorera certaines conditions désagréables. Certains propriétaires utiliseront la phytothérapie (suppléments naturels), l’homéopathie, l’acupuncture et l’ostéopathie. 

  • Surveiller son environnement : il aura besoin de grandes périodes de sommeil dans un endroit calme et confortable. 
  • Les marches à l’extérieur doivent être adaptées à sa mobilité, qui est probablement réduite. 
  • Un brossage, non-vigoureux, vous permettra de vérifier s’il y a des bosses, des verrues ou des parasites. 
  • Votre animal aura tendance à boire plus. Ne pas le restreindre même s’il urine plus souvent.

Son alimentation doit être revue, c’est une de vos grandes responsabilités. Les animaux âgés ont des besoins nutritionnels différents des jeunes adultes. Il est nécessaire d’augmenter certains nutriments et d’en abaisser d’autres. Plusieurs propriétaires donnent à leur animal une nourriture qui excède grandement les besoins nutritionnels, accentuant ainsi les problèmes mentionnés plus haut. 

Les avancements acquis sur la nutrition canine et féline au cours des 30 dernières années ont permis d’obtenir une longévité grandement augmentée pour nos animaux de compagnie. Le but ultime de cette réflexion étant de ralentir les changements métaboliques associés au vieillissement, tout en augmentant sa qualité de vie et si possible sa longévité.

Différents signes de l’entrée dans le « 3ième âge » : 

  • L’animal court moins, se fatigue plus vite, les escaliers sont plus difficiles. Vous remarquerez peut-être que l’animal aime moins les caresses car elles sont possiblement douloureuses. 
  • Il faudra surveiller les kystes ou verrues, et bosses de toutes sortes. C’est important car les tumeurs sont fréquentes chez nos animaux âgés. 
  • L’animal a une forte tendance à l’obésité. (Il marche moins donc moins d’exercice) 
  • Apparition de cataracte, de surdité. (Il semble moins écouter les ordres, peut-être qu’il ne vous voit plus ou ne vous entend plus) Les yeux sont souvent bleutés. 
  • Des pertes d’appétit de quelques jours, puis tout à coup un appétit féroce ce qui amènera diarrhée et/ou constipation. 
  • Votre chat jouera beaucoup moins, dormant une grande partie de la journée. Il ne sautera plus sur son condo. 
  • Il aura peut-être des troubles cognitifs c’est-à-dire des mouvements inhabituels comme marcher en pleine nuit dans la maison ou encore de fixer un point sur le mur. 
  • Il pourra retomber en enfance, ne se souvenant plus des règles de propreté.

À noter : Il est de votre responsabilité de le surveiller, de l’aider et d’être compatissant envers lui. Il vous a apporté beaucoup de joies tout au long de la vie qu’il a partagée avec vous. Il mérite de bons soins et une belle qualité de vie.

 

Raymond Racicot, médecin-vétérinaire

Voici notre suggestion de produits pour maintenir des articulations en santé et offrir à vos amis à quatre pattes une meilleure qualité de vie.