CHRONIQUES

Le seul agent de transmission pour la COVID-19, c’est l’humain!

© Martine Lavallée B.A.A. et Technicienne en santé animale

En cette période de pandémie, causée par un coronavirus, COVID-19, j’ai cru bon de faire une mise au point quant à la contamination de cette maladie par nos animaux de compagnie 

Notre suggestion
de PRODUIT :
SHAMPOOING hydratant

RAPPELS IMPORTANTS 1

  • Il n’existe aucune indication, pour le moment et il est peu probable, que votre animal domestique puisse contracter la COVID-19.
  • Il n’est donc pas justifié ni souhaitable de procéder à l’abandon de votre animal.
  • Les règles d’hygiène et de distanciation sociale mises de l’avant dans les dernières semaines par les autorités s’appliquent aussi à votre animal

Transmission

L’humain ne peut pas transmettre la COVID-19 ni aux chiens et ni aux chats. Et, à ce jour avec les informations que disposent les vétérinaires, rien ne laisse penser que les chiens et chats puissent contracter ce virus. 

Par ailleurs, nos animaux de compagnie, même s’ils ne peuvent pas attraper la COVID-19 eux-mêmes, pourraient porter des gouttelettes de mucus contenant ce virus dans leur pelage. Ces microgouttes qui proviennent des éternuements et toux des humains, peuvent rester de nombreuses heures sur le pelage de notre animal. 

Dans un cas comme celui-là, on peut faire un bon shampoing à notre animal, en frottant bien son pelage de sorte qu’on élimine toute trace du virus. Cela ressemble au lavage de mains conseillé aux humains.

Depuis qu’un petit poméranien a été testé «faiblement positif» au COVID-19 à Hong Kong le 28 février 2020, de nombreux propriétaires de chiens et de chats me demandent si ce virus est contagieux pour leurs animaux ou si leur animal peut transmettre cette maladie. À l’heure d’écrire ces lignes (21 mars 2020 12 h 30) au niveau mondial, on dénombre 285 000 personnes infectées et près de 12 000 morts où aucun humain n’a été infecté par un animal de compagnie.

Tester nos animaux de compagnie

Il n’existe pas actuellement de test disponible pour vérifier si nos chiens et nos chats sont porteurs de la COVID-19. Cependant, les chiens et chats portent des coronavirus depuis très longtemps, qui leur sont propres et qui ne représentent aucun danger pour l’humain.

Les propriétaires d’animaux inquiets du risque de COVID-19 peuvent se faire tester eux-mêmes, pour s’assurer de ne pas être vecteur du virus.

La quarantaine pour nos animaux est très peu envisageable notamment pour les grandes races de chiens. Pour nos chats et nos chiens de petites races, une quarantaine est possible, mais inutile car à la lumière des informations disponibles aujourd’hui rien n’indique que les chiens et chats de compagnie soient des vecteurs de la COVID-19.

Aussi, puisque nos animaux ne peuvent pas contracter le virus nous savons que la COVID-19 ne prolifère pas dans les voies respiratoires du chien ou chat. Cependant, après un éventuel contact avec une personne atteinte de la COVID-19, encore une fois, un bon shampoing lui permettra de ne plus être contaminant, sauf s’il entre de nouveau en contact avec un malade.

Si vous êtes inquiets pour la santé de votre animal, contactez une clinique vétérinaire. Par contre, ces derniers sont débordés, il se peut donc qu’il y ait une attente téléphonique. Comprenez que si notre animal ne sort pas ou qu’il se balade qu’en laisse et que nous contrôlons ses contacts avec les humains, il n’y a vraiment pas de raison de s’inquiéter.

Pour l’humain qui a soit été exposé ou qui a contracté le virus, la meilleure chose à faire c’est de s’isoler des gens en santé et des animaux de compagnie. Bien entendu, en période d’isolement dans la maison, on doit éviter de prendre contact physique avec les humains car nous pouvons être un réservoir pour les autres. Il en va de la santé publique.

La quarantaine

Votre texte ici

Protéger nos chats et nos chiens

Si on applique bien les mesures de distanciation mises en place au pays, il n’y a pas de danger qu’une personne infectée ne tousse dans l’environnement de notre chien. Par contre, notre chat qui sort sans surveillance est plus à risque de ramener la COVID-19 à la maison. Nous pouvons donc restreindre ses sorties et l’avoir à l’œil. Si les sorties de notre animal sont contrôlées il n’y a aucune raison qu’il entre en contact avec des humains atteints de la COVID-19. N’oubliez pas que beaucoup de personnes sont porteuses sans le savoir car elles ne présentent pas ou peu de symptômes. Évitons donc que nos animaux aient des contacts avec tous les humains en dehors de notre famille, ça contribuera à garantir notre santé et celle de nos proches.