La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 Écrit par Martine Lavallée BAA, TSA

Avoir le chien parfait qui sait réagir à toute situation et qui obéit à chacune de nos commandes, est une utopie. Mais faire en sorte que celui-ci soit bien éduqué en société est la moindre des choses voire même une obligation en tant que propriétaire canin. En effet, être en mesure de reconnaître le langage corporel canin pour guider notre chien et prévenir une réaction inappropriée de celui-ci, est nécessaire. Cependant, ça représente un travail quotidien surtout les premières années de vie de notre compagnon. De plus, cela peut être un investissement tant au niveau du temps qu’au niveau financier.

Vous avez sûrement déjà entendu parler de cours de dressage ou d'obéissance pour les chiens. De nos jours, ces deux appellations ne sont plus au goût du jour puisqu'elles omettent l'intention d’éduquer les propriétaires de chien. On va plutôt privilégier l’apprentissage du chien et de l’humain tout à la fois. Idéalement, si vous n’avez aucune notion dans ce domaine, rechercher un(e) spécialiste en comportement canin qui travaille avec le renforcement positif et le harnais, sans collier d’étranglement («choker»). On veut s’éduquer à éduquer son chien car c’est un atout incontestable pour tout humain que de bien comprendre le langage de l'espèce canine tout au long de notre vie.  

Maintenant, quelles sont les raisons d’éduquer son chien? Parce qu’il n’y a que des avantages! L’éducation de notre chien n’a de sens que si elle est réalisée avec respect, bienveillance et en toute connaissance du langage de l’animal. L’envie d’éduquer son chien doit avant tout être animée par un désir de trouver un équilibre dans la relation que l’on a avec son chien. En aucun cas il faut voir le chien comme un animal à soumettre à tout prix et à enfermer dans un cadre strict. Éduquer son chien c’est apprendre à observer, ressentir, lire et comprendre cet être qui ne fonctionne pas comme nous afin qu’il puisse vivre sereinement avec des êtres qui ne fonctionnent pas comme lui non plus. Et pour se faire, un respect mutuel est de rigueur.

Ci-dessous, quelques-unes des assises ou des acquis d’un chien bien éduqué :

  • La communication par le regard
    (à moyen/long terme)
  • La réussite de l’autocontrôle
  • La stimulation de l’engagement
    et de la motivation
  • Un apprentissage des bonnes manières
  • Un chien plein de confiance
  • Une bonne relation humain-animal
  • Une bonne socialisation

Pour réussir, voici cinq conseils pouvant optimiser vos séances d’éducation afin de mieux comprendre votre chien et de développer une excellente relation avec lui.

 

1. Veiller aux respects des besoins du chien

Au départ, pour que notre chien nous respecte, nous devons le respecter et pour ce faire, il est essentiel de répondre à ses besoins:

  • Intellectuels: le stimuler régulièrement en lui apprenant de nouvelles choses; en le gardant occupé lorsqu’il est seul, etc.
  • Olfactifs: le laisser sentir de nouvelles odeurs régulièrement principalement lors de ses marches en laisse.
  • Physiques: pouvoir dépenser son énergie plusieurs heures par jour donc courir et jouer.
  • Primaires: boire, manger, dormir au chaud et à l’abri.
  • Sociaux: rencontrer ses semblables souvent, se promener tous les jours à l’extérieur de son terrain.

Quand tous les besoins de notre chien sont respectés, celui-ci ne sera pas tenté de combler certains d’entre eux en ayant des comportements qui ne correspondent pas à nos attentes.

 

2. Utiliser un système d’entraînement clair

Cela exclut d’emblée TOUTE VIOLENCE ! Pendant les séances d’éducation, on répète beaucoup de commandements à notre chien. Mais répéter constamment des mots à un individu qui ne comprend pas notre langue sans lui indiquer par un signe quelconque qu'il a bel et bien compris, c’est assurément faire en sorte que celui-ci nous ignore éventuellement. On doit donc absolument récompenser à tout coup les réussites de notre Pitou. Pour ce faire, on utilise ce qui est appelé un marqueur. Ce dernier sert à faire comprendre à notre animal qu’il est récompensé pour le comportement qu’il vient tout juste de produire. Les marqueurs facilitent l’apprentissage en augmentant le lien de compréhension entre le comportement désiré et la récompense. La récompense doit être IMMÉDIATE! Elle peut être tout à la fois verbale (ton de voix enjoué) et/ou le «clicker» de même que des petites collations. En ce qui concerne la voix, l’intonation et un ton exagéré seront de mise. En effet,  des sons aigus sont surtout utilisés pour les félicitations de même que le rappel et l’appel au jeu. Tandis que les voix graves servent notamment pour les interdictions et les invitations au renoncement.

Cette technique de renforcement positif, tisse un lien est fort entre nous et notre chien. Plus ce lien est fort, plus votre chien comprendra ce pour quoi il a été récompensé et aura tendance à reproduire ces comportements facilement. Certains chiens apprennent plus rapidement que d’autres. Donc, si notre chien a tendance à apprendre lentement, réduisons nos exigences et débutons à un niveau plus facile, ce qui nous aidera à mieux nous faire comprendre.

 

3. L'apprentissage dans différents milieux

Nous et notre chien serons confrontés à différentes ambiances, plus ou moins stressantes, au cours de nos vies. Afin d'être plus en mesure de bien réagir, tant pour nous que notre chien, il est recommandé de se pratiquer dans des conditions variées. En somme, les chiens ont du mal à généraliser ce que nous leur apprenons et pour nous il est difficile de comprendre que nos chiens ne comprennent pas nos paroles.

 

4. Apprendre les commandes de base

En général les commandes de base de notre chien sont :

  • Assis: celle-ci nous permet d'avoir toute son attention sur vous.
  • Reste: pour lui apprendre à rester en place lorsque vous lui demandez.
  • Viens: pour qu’il revienne facilement quand il est en liberté.
  • Coucher: permettant un retour au calme quand il est trop agité
  • Arrête/stop: pour que notre chien d’insister.

 

5. Dissuader les comportements non désirés

Notre chien a tendance à uriner et, ainsi, à marquer continuellement son passage partout lors des promenades et il a malheureusement déjà levé la patte sur quelqu’un...malaise. Pour enrayer ce comportement non     désiré, on peut lui apprendre à uriner sur commande ou le laisser uriner sur ses arbres préférés pendant sa marche. Durant cette dernière, on commence par lui demander de nous regarder dans les yeux et ensuite on lui demander de s’asseoir sur commande.

 

En conclusion

À mon sens, s’éduquer et éduquer son chien c’est nous permettre une bonne intégration au sein de la société de manière plus globale. Pour réussir l'éducation canine de notre chien, je recommande de toujours faire affaire avec un professionnel qualifié qui a à cœur son métier pour nous aider dans notre démarche. Grâce à une discipline et un bon encadrement, notre chien deviendra attentif, épanoui parce que nous partagerons le même langage et nous créerons ainsi une excellente complicité.

Voici nos
SUGGESTIONS
de produits pour
votre animal