La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

@ Martine Lavallée B.A.A. et Technicienne en santé animale

Connaissez-vous la coprophagie ou scatophagie? C’est la consommation de matières fécales. Nombreux insectes, poissons et mammifères le font dont les chiens. Cette pratique alimentaire peut être des plus normale pour plusieurs animaux, mais chez le chien, rien n’est plus certain. Les chiens peuvent être tentés de manger leurs excréments et ceux des autres animaux. Après avoir observé notre chien déguster des selles, on est beaucoup moins tenté de lui offrir un bisou sur la truffe... Très peu d’études ont été faites sur la coprophagie canine et plusieurs théories existent sur le sujet.

Devrions-nous s’inquiéter ?

En principe, notre chien ne mourra pas s’il mange des excréments en quantité limitée. Par contre, il peut faire une très mauvaise indigestion s’il en mange en grande quantité. Par ailleurs, le chien qui mange les excréments d’autres animaux (faune, chat, etc.) s’expose à l’ingestion de parasites qui peuvent occasionner des problèmes de santé. Un vermifuge donné à intervalles réguliers règlera ce problème.

Les causes

En théorie, car les recherches ne sont pas assez poussées dans ce domaine, les chiens mangent leurs excréments pour des raisons psychologiques, comportementales et/ou alimentaires.

  • La réprimande
    Tout chien a une période d’apprentissage pour devenir «propre» dans la maison. Si cependant, un chiot a été puni à répétition durant cette période, il se peut qu’il confonde ce qu’il a à faire et qu'il comprenne plutôt qu’il doit manger ses excréments afin d’éviter la punition.
  • La sous-alimentation
    Qui dit sous-alimentation dit malnutrition. Ceci se résume par un manque de nutriments essentiels à l’organisme créant un sentiment de la faim persistant. Les chiots issus d’usines sont souvent très peu nourris pour tenter de les garder le plus petit possible. La malnutrition peut aussi survenir lorsque l’on diminue les portions de nourriture quotidienne de notre chien pour lui faire perdre du poids, sans lui donner une nourriture plus riche en protéines de qualité afin de contrer son sentiment de faim. Le chien croira qu’en mangeant ses selles il aura moins faim.
  • La suralimentation
    Certains aussi mentionnent que de trop donner de nourriture à son chien peut l’inciter à manger ses selles car celles-ci contiendraient encore une quantité importante de nourriture non digérée. Cette théorie, reste à être prouvée.
  • Le bon goût
    Encore une théorie qui reste à être prouvée. Mais il semblerait que pour certains chiens, ces arômes artificiels ajoutés dans les croquettes de certaines marques peuvent persister même dans les selles et inciter les chiens à les manger.
  • Les déficits enzymatiques
    Parce que plusieurs déficits enzymatiques favorisent l'excrétion d'éléments non digérés dans les selles et que certaines de ces affections augmentent aussi l'appétit, les chiens peuvent être tentés d'ingérer leurs selles.
  • Les parasites intestinaux
    Les parasites intestinaux (des vers) pourraient faire en sorte que plusieurs aliments avalés par notre chien soient moins bien absorbés. La visite annuelle chez un vétérinaire de même que des traitements de vermifuge, sont recommandés.
  • Le trouble obsessionnel compulsif (TOC)
    Selon le Dr Joel Dehasse, vétérinaire comportementaliste canin, le TOC amène des comportements compulsifs où les chiens sont soumis à une forte motivation interne et intrinsèque les amenant à ingurgiter compulsivement leurs selles.
  • L’ennui
    Un chien sous-stimulé, attaché toute la journée dans la cour et qui n’a rien à faire, pourrait vouloir manger ses excréments pour se désennuyer.

Les solutions

Première des choses, gérer l’environnement de notre chien est vraiment essentiel. Donc, superviser notre chien lorsqu’il est à l’extérieur ça veut dire de toujours sortir avec lui, parfois le tenir en laisse même s’il est dans une cour grillagée. Ainsi, on va pouvoir mieux intervenir lorsqu’on devra l’empêcher de manger ses excréments et ceux des autres. Également, utilisez le renforcement positif; donc lorsque votre chien fait une selle, rappelez-le à vous d’une voix enthousiaste et donnez-lui une friandise. On serait tenté de tirer sur sa laisse pour l’empêcher de sentir ou de manger des selles, mais tirer sur la laisse n’aura pour effet que de créer un renforcement négatif. C’est une méthode à proscrire. Troisièmement, après avoir attiré l’attention de notre chien, on ramasse rapidement les excréments et on garde sa cour propre. Quatrièmement, après avoir fait sa selle, on peut inciter notre chien à aller chercher sa balle ou l’encourager à aller chercher un jouet pour le distraire.

Par ailleurs, si notre chien a un problème de santé tel que mentionné plus haut dans ce texte, les quatre méthodes n'auront probablement aucun effet sur lui.  Il est recommandé de faire examiner votre chien par votre vétérinaire.

Dans le cas d’une mauvaise digestion, il est aussi possible d’ajouter des suppléments à la nourriture de notre chien pour l’aider à mieux absorber les nutriments de sa nourriture habituelle. Informez-vous auprès de Zanimo pour ce type de supplément alimentaire. De plus, il existe un autre supplément alimentaire toutefois chimiques, le glutamate monosodique, qui donnerait mauvais goût à la selle de votre chien faisant en sorte qu’il ne la trouve pas intéressante.

Conclusion

Plus le chien est âgé plus ce comportement très difficile à modifier. Patience, constance et persévérance sont les qualités requises pour venir à bout de la coprophagie. Garder espoir, car on peut venir à bout de ce comportement désagréable!

Sources :
Joel Dehasse, Changer le comportement de mon chien en 7 jours
Manual of Clinical Behavioral Medecine for dog and cat, Dre Karen L. Overall
Behavior Problems of the Dog and Cat, G. Landsberg, W. Hunthausen, L. Ackerman

Voici nos
SUGGESTIONS
de produits pour

votre animal