CHRONIQUES

Nourriture crue,
nécessité ou mode?

© Martine Lavallée B.A.A. et Technicienne en santé animale

De nos jours, il est de plus en plus fréquent d'entendre parler d'alimentation crue. De nombreuses compagnies proposent un repas sous forme de galette congelée prête à manger. Composée de viande, d’os, d’abats avec ou sans fruits et légumes, on a qu’à décongeler la veille ou la laisser dégeler au frigo pendant la nuit pour avoir une portion prête le lendemain matin. Ça semble trop beau pour être vrai. 

Notre suggestion
de PRODUIT :
Entretien des oreilles

Avantages prétendus de l'alimentation crue

Beaucoup d'affirmations, scientifiquement non prouvées, sont diffusées par les partisans de l'alimentation crue: quantité réduite de production de selles, en fréquence et en odeur; bénéfices sur le système immunitaire, la santé dentaire; diminution des allergies, des problèmes de digestion, des infections de peau, des otites, des problèmes urinaires, et bien d'autres. De plus, ces partisans parlent d’une phase de détoxification salutaire pouvant durée quelques semaines avec des symptômes de perte de poil, vomissements, diarrhées et prurit… je doute que cette phase soit agréable. 

Les complications de l'alimentation crue

  1. Corps étrangers (animal qui avale un os)
  2. Débalancements nutritionnels
  3. Risques de maladies infectieuses (pour l'animal et le propriétaire)

Je vous présente ici des informations pertinentes pour vous permettre de faire un choix plus éclairé sur ce type d’alimentation. En ce faisant, je souhaite mettre en lumière les risques de même que les bénéfices pour votre animal ainsi que pour votre famille.

1.    Corps étrangers

TTrès rarement, mais c’est arrivé, notre animal peut avaler trop rapidement et sans mastiquer sa portion de nourriture crue. Il est possible qu'un os trop grossièrement coupé se loge dans l'intestin de notre chien ou chat. Ceci peut alors causer une perforation de l'intestin. Il est donc important de choisir une nourriture crue de qualité et adaptée à la grosseur de notre animal.

2.    Débalancements nutritionnels

Plusieurs nourritures crues pour chien ne contiennent ni de grain, ni de fruits et légumes. Or en décembre 2018, une étude montre un lien entre les nourritures pour chiens «sans grains» et l’augmentation du nombre de cas de cardiomyopathie dilatée a été publiée dans le journal of the American Veterinary Medical Association . Cela peut être une combinaison de facteurs incluant les prédispositions génétiques de l’animal. L’étude montre par exemple que des labradors ayant consommé des dosages normaux de taurine ont développé une cardiomyopathie dilatée. Cette maladie où la masse musculaire du cœur se dilate et se déforme au point qu’il y a de l’arythmie, une hausse de tension fait en sorte que les animaux vont tomber en insuffisance cardiaque. Bref, à choisir une alimentation crue, mieux vaut sélectionner celle qui contient des grains, des fruits et des légumes en plus de la viande.

3.    Risques de maladies infectieuses

La contamination des diètes crues avec des bactéries est fréquente, mais évitable. Ce que vous devez savoir est que la Salmonelle et Escherichia coli (E. coli) sont surtout un danger pour VOUS et non pour votre chien. Les personnes les plus sensibles à ces bactéries sont les enfants, les personnes âgées et les immunosupprimées. En effet, l’estomac du chien est environ quatre fois plus acide que celui de l’humain ce qui explique que les chiens ne sont que rarement incommodés par les bactéries. Les chiens [je n'ai pas les données chez les chats] qui mangent du cru contaminé excrètent ou libèrent par leurs excréments et leur salive la salmonelle jusqu'à 11 jours après ingestion. Statistiquement, en lien à la sécrétion ou l'expulsion de ces bactéries dans l’environnement, les chiens mangeant du cru risque de libérer 23 fois de Salmonelle et 17 fois plus de bactérie E. coli que les chiens qui mangent des croquettes. Notons qu’E. coli est hautement résistante aux antibiotiques. Les animaux tombent plus rarement malades que les humains de la salmonelle et E. coli. Mais étant donné que les chiens peuvent par leur salive (donc leur pelage et leurs gamelles) et leur excrément transmettre ces bactéries, on doit PRUDENT lorsque l’on flatte et que l'on manipule notre chien, ses jouets, gamelles ou ses excréments.  

Bactéries Salmonelle

Votre titre ici

Animaux qui ne devraient JAMAIS recevoir une diète crue

  • Les animaux âgés ou ayant un système immunitaire affaibli.
  •  Les animaux qui visitent des hôpitaux, des foyers de personnes âgées ou autres établissements du même genre.
  • Les animaux qui vivent avec un animal âgé ou ayant un système immunitaire affaibli.
  • Les animaux qui vivent avec un nouveau-né, une personne âgée ou une personne avec un système immunitaire affaibli.
  • Les chiots et chatons, car les jeunes animaux sont plus à risque de développer des infections et plus susceptibles aux effets des débalancements nutritionnels.

Diminuer les risques

Il est impératif d’appliquer à la nourriture de notre chien les mêmes règles d’hygiène que pour notre propre nourriture. Si vous choisissez de donner une diète crue à votre animal, voici les précautions qui peuvent réduire le risque de contamination directe pour votre animal et croisée pour votre famille. 

  • La diète crue doit être équilibrée et provenir d'un fournisseur fiable. 
  • La portion congelée devrait être décongelée au réfrigérateur sur la tablette du bas, idéalement dans un contenant hermétique et ne devrait pas entrer en contact avec aucun autre aliment.
  • La portion crue qui n'est pas utilisée immédiatement devrait être conservée congelée.
  • La ration décongelée devrait être utilisée dans les 48 heures elle ne devrait pas être laissée dans le bol car les bactéries peuvent se reproduire rapidement à température ambiante. Lavez-vous les mains attentivement avec de l'eau et du savon ou un désinfectant contenant de l'alcool après avoir touché la portion ou les items qui ont été en contact avec la diète crue (ustensiles de cuisine, bols de l'animal).
  • Les bols - préférablement en acier inoxydable-  de nourriture et d'eau doivent être désinfectés régulièrement. Ils doivent être considérés comme contaminés et le contact avec ceux-ci doit être évité, particulièrement pour les jeunes enfants, les personnes âgées et les immunosupprimées. Brosser les bols avec de l'eau et du savon, appliquer un désinfectant et laisser agir pendant 10-15 minutes. Rincer les bols avant de les utiliser. Ceci permet de diminuer la présence des bactéries comme Salmonella mais pas nécessairement de les éliminer.
  • Si votre animal a une réaction anormale (vomissements, diarrhée, baisse d’appétit, etc.) suite à sa consommation de nourriture crue, consultez votre vétérinaire immédiatement.
  • Utiliser des précautions lors du contact avec les selles ou l'environnement contaminé par les selles des animaux.
  • Utilisez des probiotiques et prébiotiques avant le début de la transition du sec au cru et jusqu’à quelques jours après la fin de la transition complète.

SURTOUT NE PAS :

  • Décongeler directement la portion au four à micro-ondes ou en trempant l’emballage dans l’eau, pour ne pas risquer de faire cuire la viande et les os.
  • Laisser la nourriture décongelée à température pièce plus de 15 minutes pour éviter la prolifération de bactéries.
  • Recongeler les portions dégelées.
  • Servir de nourriture encore congelée afin d’éviter les risques d’un choc thermique, les problèmes de digestion, les vomissements et l’aversion à ce type de nourriture.

Si votre animal développe de la diarrhée, consultez votre vétérinaire et assurez-vous qu'il sait que votre animal reçoit une alimentation crue. La diarrhée n'est jamais normale chez un animal qui mange du cru.