CHRONIQUES


Faire l’entretien des griffes de notre chien

© Martine Lavallée B.A.A. et Technicienne en santé animale

De nos jours, il est de plus en plus fréquent d'entendre parler d'alimentation crue. De nombreuses compagnies proposent un repas sous forme de galette congelée prête à manger. Composée de viande, d’os, d’abats avec ou sans fruits et légumes, on a qu’à décongeler la veille ou la laisser dégeler au frigo pendant la nuit pour avoir une portion prête le lendemain matin. Ça semble trop beau pour être vrai. 

Les griffes longues sont gênantes

De longues griffes sont une entrave à la qualité de vie du chien car elles finissent par gêner considérablement ses mouvements, son équilibre et ses postures. Par ailleurs, les griffes risquent aussi de se casser ou de se fissurer, ce qui peut engendrer douleurs et infections. Également, tout comme les ongles incarnés chez les humains, les chiens peuvent souffrir de griffes qui pénètrent les coussinets. Celles-ci sont aussi très douloureuses.

Image de www.osteo-a-pattes.fr

Les griffes du chien qui viennent en contact à chaque foulée avec le sol ou lorsqu’il est à l’arrêt, risquent d’entraîner des problèmes chroniques. En effet, en venant s’appuyer au sol, le bout de la griffe exerce une force vers le haut, changeant l’angle de la phalange à laquelle elle est rattachée. Si la position de cette phalange est modifiée, celle qui la précède va devoir s’adapter, ainsi que la précédente. C’est un effet domino qui s’enchaîne. Finalement, toute la patte se retrouve modifiée. Les phalanges rétractées sollicitent excessivement les articulations, ce qui peut provoquer des blocages et des douleurs formant toute une chaîne compensatoire sur l’ensemble du corps !
Donc que les griffes soient trop longues ou endommagées, elles sont susceptibles d’entraver les déplacements de l’animal. Dans un cas comme dans l’autre, l’entretien de ces griffes est indispensable.

Des griffes parfaites!

Idéalement, on fera un entretien régulier des griffes aux 4 à 6 semaines en particulier selon leur mode de vie. Par exemple, l’animal vivant en appartement qui sort très peu marcher sur les trottoirs et qui est habitué à évoluer sur des tapis, va voir ses griffes s’user beaucoup plus lentement que le chien qui vit de façon active à l'extérieur et qui se déplacer sur des revêtements durs. Donc pour notre chien de maison, on devra lui tailler les griffes aux quatre semaines.

Normalement, quand votre chien est debout, ses griffes devraient au maximum venir effleurer la surface du sol, de sorte qu’elles jouent un rôle lors de la course. En effet, durant la course les griffes s’accrochent dans le sol, ce qui procure une meilleure propulsion comme le font les chaussures à crampons au football et en athlétismes.

Habituer son chien

Notre chien répondra mieux à n’importe quelles manipulations si on l’habitue dès son plus jeune âge. Petit, les griffes de notre chiot doivent être taillées que très peu, ce qui les rend tellement moins pointues. Il est aussi recommandé de manipuler et de masser quotidiennement les pattes de notre chiot. De cette manière, il se laissera plus facilement toucher et soigner à l’âge adulte. Un chien familiarisé à ces gestes participera beaucoup plus facilement à sa taille de griffes que celui dont les pattes et les doigts ne sont jamais manipulés.

Si, par exemple on a adopté un chien plus âgé qui n’a pas été habitué, on pourra solliciter l’aide d’un proche. Idéalement quelqu’un qui habite sous le même toit et que le chien côtoie régulièrement. Cette personne pourra ainsi maintenir notre chien et le distraire avec des gâteries pendant qu’on lui taillera ses griffes. Si notre chien grogne, montre les dents ou essaie de mordre, il est recommandé dans ces cas-ci, par précaution, de lui mettre une muselière. Si notre chien est sensible et que l’on accroche un nerf d’une de ses griffes provoquant ainsi une douleur vive, il aura donc une réaction naturelle et impulsive de peut-être nous mordre.

Lisez, mais surtout regarder les deux vidéos en bas de page de Globalvet qui donnent des bons trucs pour tenir et distraire son chien debout et assis durant la taille de griffes.

Image de www.chien.com

Technique et outils

Le type d’outil choisi pour la taille des griffes est essentiel. L’utilisation de notre coupe-ongles pour humain n’est pas recommandée puisqu'il n'est pas assez puissant pour affronter les griffes de notre chien. Les vétérinaires, les animaleries et certains détaillants pour articles pour les animaux vendent des coupe-griffes spécialement conçus pour l’entretien des ongles de chiens.

Il faut prendre soin de ne pas couper la partie comprenant la partie vivante (voir image de www.chien.com) très distinguable sur les griffes claires. Pour les griffes foncées, on coupera de minces sections à la fois. En regardant la coupe de la griffe noire de face, on apercevra une coloration pâle qui apparaît. 
Il s’agit d’un vaisseau sanguin et d’un nerf particulièrement sensible. Les couper provoque une petite hémorragie et peut donner lieu à une infection (voir la photo de droite). 

En cas de saignement on peut appliquer une compresse sèche sur le bout de l’ongle pendant 5 minutes. Par ailleurs, si on n’est pas certain de pouvoir s’occuper correctement de l’entretien des ongles de son chien, le mieux serait de lui faire couper par une technicienne en santé animale ou par un bon toiletteur professionnel.

Trois différents coupe-griffes

À guillotine

À ciseaux

Mon préféré, à ciseaux aussi